Posted in photographie, sculpture bois

Virginie Evrard et Hervé Baïs

Virginie Evrard a ouvert son atelier à Mailhac dans l’Aude en janvier 2015 avec l’envie de partager sa passion pour le travail du bois. Ses deux techniques de prédilection sont la sculpture et le chantournage, connu aussi sous le nom de dentelle sur bois. La scie à chantourner munie d’une lame très fine se manie comme une machine à coudre, puisque ce n’est pas l’outil qui bouge, mais la pièce de bois que l’on déplace pour suivre le trait de coupe. Elle a été formée pendant un an à cette technique par Laurent C. lors d’une démarche de reconversion : « c’est une technique qui m’a séduite par ses possibilités, la finesse des découpes ».

C’est un sculpteur sur bois rencontré sur le forum des associations à Narbonne, Bruno P. qui l’a initiée au maniement de la gouge et lui a transmis son goût pour le bas relief et la ronde bosse.« Ce que je préfère dans le travail du bois, c’est le fait-main, avoir une idée et la voir prendre forme au fur et à mesure que les copeaux s’envolent un à un, l’odeur du bois, son touché. »

Hervé Baïs a passé 40 ans en Afrique Noire et une quinzaine d’années en Europe, au Maroc et aux Antilles. Il vit depuis 7 ans en France, à Bram dans l’Aude.

“Auteur-Photographe, j’ai toujours souhaité, par la photographie, montrer la beauté de la nature, capter l’émotion qui s’en dégage en jouant sur la lumière, les ombres et les contrastes et sensibiliser à la fragilité du monde qui nous entoure. Souvent à travers des paysages en noir et blanc, aux traitements lourds et contrastés et avec de longs temps d’exposition, j’ai envie de vous faire découvrir un univers onirique, quelquefois un peu mélancolique mais toujours intimiste avec une grande place à l’imaginaire. Il y a des lieux qui vous transportent, des lumières qui vous figent et des ambiances qui vous emplissent d’émotions(…)

(…)Mon regard photographique s’étend vers de nouveaux horizons, très proches du pictorialisme où grâce à la couleur, aux flous et aux textures, j’aime peindre avec la lumière et faire des images plutôt que prendre des photographies”.

***

Virginie Evrard opened her studio in Mailhac in 2015 because she wanted to share her enthusiasm for working with wood. Her two favourite techniques are making sculptures and using a jig saw, also known as creating wooden lace.  She was trained for a year in the latter technique by Laurent C. and it was a wood sculptor, Bruno P who introduced her to handling a gouge.  She says, “What I like about working in wood is using my hands, having an idea and seeing it take shape as the shavings fall one by one with the smell of the wood and its feeling.”

Hervé Baïs spent 40 years in Sub-Saharan Africa and around 15 in Europe, Morocco and the Antilles.  For the last 7 years he has lived in Bram.  He says, “ As an Artist-Photographer, I have always wanted, though my photographs,  to show the beauty of nature, to capture fleeting emotions by playing with light, shadows and contrasts and to make people aware of the fragility of the world which surrounds us. My photographic interests extend to new horizons closely linked to painting in which, thanks to colour, fuzziness and texture I can paint with light and make pictures rather than simply take photographs.”

Author:

Ce qui est n'est pas et vice versa, seul le regard existe

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.