Posted in aquarelle, arts plastiques, bois flotté, sculpture bois

Rosy et William Moulin

Rosy Moulin dévoile ses sculptures solsticiennes. Quand surviennent les coups de mère de la capricieuse Méditerranée, Rosy Moulin fait sa collecte de laisses-de-mer déposées par les flots, les courants et les vents.

Parmi ces formes insolites échouées sur nos plages, elle sait choisir d’allurés et surprenants fragments d’environnement que son art de l’improvisation transforme et sublime pour leur donner une seconde vie.

De retour  dans son atelier et par de pertinentes inclusions et rajouts (galets, verres polis, métaux, dentelle….) l’artiste-décoratrice fait appel à son métier pour joliment ressusciter ces bois flottés. Entre les mains habiles de la plasticienne apparaissent alors  des pièces uniques qui s’offrent élégantes et aériennes aux yeux des amateurs de naturel.

William Moulin explore les lumières de l’aquarelle. Empruntant le sillon creusé par le maître Eugène Boudin qui affirmait que l’aquarelle sur le motif se prête à la connivence et à l’apprivoisement des lieux, William Moulin puise son inspiration in situ, entre  coteaux et méditerranée, où on le rencontre régulièrement, infatigable travailleur coloriste, son chevalet en bandoulière.

De ses touches légères, subtiles, posées sur un dessin solide, il sait nous compter les étangs, les garrigues, le canal avec la complicité de la lumière languedocienne unique qui nourrit sa peinture et lui conférer une séduisante sincérité,

Pour William Moulin une feuille, de l’eau, des pigments, avec les éléments pour complices, et c’est un monde de bonheur qui s’ouvre. Un bonheur que le chroniqueur visuel vous invite à partager en cette fin d’été aux cimaises du délicieux Coin d’art.

***

Rosy Moulin will be unveiling her summertime sculptures.  Whilst keeping an eye on the temperamental swell of the Mediterranean, Rosy collects up what the tides, waves, currents and winds leave behind.

Amongst the unexpected detritus of our beaches, she knows how to choose unusual and attractive pieces which she will be able to transform and elevate, giving them a second life.  Back in her studio she adds pebbles, glass, metal, lace….. and applying her skills she produces unique pieces which are elegant and ethereal in the eyes of nature lovers.

William Moulin explores the light in his watercoloursFollowing the same path as the master, Eugene Boudin, William gains his inspiration working in situ, between the hills and the Mediterranean where you will regularly find him, a tireless painter with his easel slung over his shoulder.

With gentle and subtle touches added to accomplished drawing, he knows how to render for us the lagoons, the Mediterranean scrubland and the canal with the collusion of the unique light of the Languedoc which nourishes his painting.  For William, a sheet of paper, water, pigments are the elements leading to a world of happiness.  A happiness which this visual chronicler invites you to share as this summer draws to a close.

Posted in aquarelle, bois flotté, découpages

Candice Bourada, Rosy Moulin, William Moulin

moulin-bourada

 

Candice Bourada cisèle le papier et crée d’étonnants volumes sculptés à partir de surfaces planes. Elle s’exprime ainsi sur son travail : « Il y a quelques années j’ai découvert le découpage du papier en travaillant avec des enfants dans une petite école. Découper est depuis devenu un vrai besoin. Et mon rêve serait de “sculpter” en papier. »

Rosy Moulin déniche en période d’équinoxe, sur les plages baignées par la mer Méditerranée, les bois flottés auxquels elle procure une deuxième vie, en les rehaussant de galets, verres polis, et minéraux, mais aussi de métal.

William Moulin est de cette race de peintres de plein-air qui se plaît à découvrir au gré de ses promenades ou de ses humeurs, les paysages pittoresques qui font le charme du Midi. Diplômé National des Beaux-arts après des études catalanes, il fut à l’origine de la création de l’Ecole des Arts Plastiques du Grand Narbonne, établissement qu’il dirigea durant trente-sept ans.

***

Candice Bourada cuts paper to create amazing 3D sculptures from flat surfaces. She explains her work like this, “Several years ago, whilst working with young children in a small school, I discovered paper cutting (decoupage).  Since then I have felt a real need to continue this method and my dream is to “sculpt” in paper.

Rosy Moulin hunts out drift wood on the beaches of the Mediterranean after storms and high tides at the equinoxes.  She gives the wood a second life by enhancing it with stones, sea glass and other minerals and also with metals.

William Moulin is the kind of open air painter who is delighted to discover, during his walks, the picturesque landscapes which are the essential charm of the Midi.  He originally studied Catalan and then took a National Diploma in Fine Art.  He was one of the founders of the Ecole des Arts Plastiques in Narbonne, which he directed for 37 years.