Publié dans céramique, peinture

Violette Vincent et Christophe Kawalko

vincent-kawalko

Violette Vincent est née dans la garrigue, elle foule l’argile depuis sa plus tendre enfance. Son cursus l’amène à l’obtention d’un CAP modèle et moule en céramique, puis d’un brevet des métiers d’art. Elle fabrique son four puis créé des pièces en terre vernissée utilitaires et décoratives. Elle utilise le procédé du «  mocha tea  », technique qui consiste à verser une solution acide colorée d’oxydes sur un engobe encore humide qui confère à chaque pièce un décor paysager unique. Violette joue avec la diversité des terres, des techniques, des cuissons : le grès, le raku, les terres réfractaires. Elle vit et créé à Montseret dans l’Aude.

Ses rêveries la portent vers une création plus sculpturale et végétale. Elle aime choisir ses argiles selon l’émotion qu’elle a envie de donner, révéler, partager…

Christophe Kawalko est né en 1959 en Pologne. Il vient à Paris pour étudier et obtient le diplôme de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts.  Il expose régulièrement à Paris dans diverses galeries dont la Galerie d’Art Montparnasse.  Il vit actuellement à Pepieux dans l’Aude o­ù il a installé son atelier.

Ludovic Duhamel, critique d’art, décrit à merveille ce qui caractérise son œuvre : «…un cadre, une toile, des couleurs…La mémoire qui y affleure nous parle de lieux intensément observés par l’artiste. Sous le vent tourbillonnant se révèlent des plaines, des arbres, des herbes hautes, des routes sans fin. Personne à l’horizon, mais, partout sensible, cette présence diffuse, cet esprit attentif qui tente, tableau après tableau, de saisir le monde dans son mystère et sa splendeur. »

***

Violette Vincent was born in the garrigue and now lives and works in Monseret in the Aude.  Her career began with a vocational training programme in modelling and moulding clay and progressed to a diploma in art.  She builds her own kiln and then creates glazed ceramics both utilitarian and decorative.  She uses the “mocha tea” process which consists of pouring a solution of coloured oxides over a work while it is still wet which gives each item a unique decorative background.  Violette plays with many different clays, techniques and firings: stoneware, raku and oven-proof pieces.

Christophe Kawalko was born in Poland in 1959.  He came to Paris to study and obtained his diploma from the Ecole Sup­érieure des Beaux-Arts.  He has shown regularly in several different Paris galleries including the Galerie d’Art de Montparnasse.  He now lives in Pepieux where he has established his studio and his home.  His oil paintings, created with unique colours made from pigment by the artist, normally concentrate on everyday scenes and objects.

Publié dans céramique, estampes, peinture

Nelly Bonnefis et Otto Lindner

otto-nelly

Nelly Bonnefis, artiste peintre toulousaine, a profité d’une sensibilité artistique pour s’autoriser un parcours artistique et aller vers une véritable création personnelle.

La peinture ou la création d’estampes qui était au départ pour elle un événement inattendu  est devenue une nécessité intérieure. En lui permettant de refonder une réalité, son travail de recherche et de création la confronte à une autre temporalité, intime notamment.

Elle pratique le monotype, ce procédé d’impression qui consiste à peindre à l’encre ou à la peinture à l’huile sur un support non poreux comme du verre, du métal ou du plexiglas puis à faire un tirage unique d’une épreuve papier après un pressage manuel ou mécanique.

La gravure à la pointe sèche donne à ses estampes une finesse de traits et un aspect velouté.

 

Otto Lindner, céramiste installé à Soulatge au cœur du pays cathare, aime la bande dessinée, pratique la calligraphie et  affectionne le croquis de nu.

Sa céramique, un peu à la manière de la BD, s’apparente à un art séquentiel où les images s’enchaînent, racontent une histoire.

Il s’exprime ainsi sur son art : « La composition de mes images ne suit pas forcement une logique et je laisse ainsi une large place à l’imagination du spectateur. Mes volumes sont des assemblages de plaques de terre rouge chamottée que j’enduis avec une engobe (terre liquide) noire et une engobe blanche. Le décor se fait par scraffito et au pinceau. Après une première cuisson à 950 °C  la pièce est  vernie et cuite à 1040 °C. Cette technique s’appelle « terre vernissée ».