Posted in céramique, peinture

Jean-François Pesez et Maggy Reynolds

Margaret Reynolds vient d’Angleterre où elle a étudié les beaux-arts  et exposé ses peintures et sculptures d’argile. Sa curiosité d’artiste l’amène à explorer le portrait, les natures mortes, le nu et plus récemment le ciel, la lumière et les horizons montagneux que lui livre le Minervois, où elle s’est installée depuis 2003. Elle privilégie l’acrylique. Elle a participé à plusieurs expositions collectives organisées par l’association Berkana à Homps de 2007 à 2010. Elle joue actuellement un rôle très actif dans la vie de la galerie associative d’art contemporain le Coin d’Art où elle a déjà exposé en 2016 et où elle nous propose ses dernières créations.

Jean-François Pesez est proche de la terre et de la nature. Un  voyage dans la forêt amazonienne l’amène à une quête de sa vraie nature et exalte sa créativité. Il se met alors à travailler l’argile et crée des poteries et des sculptures en terre sigillée. Il utilise une quinzaine de vernis d’engobes. Il peut y avoir jusqu’à 6 couches de sigillée lissées sur chaque pièce qui est ensuite cuite et enfumée. Il se décrit comme un artisan « cache-pot-tier d’art » et crée le concept de cache-pot en trois parties. Il a lui aussi déjà exposé au Coin d’Art et nous présente ses dernières œuvres en grès ainsi que de petites statues qui s’accrochent dans les plantes à la manière des temples d’Angkor. Son atelier est installé à Arles sur Tech, dans le pays catalan.

***

 Maggy Reynolds comes from England where she studied fine art and showed her paintings and sculptures.  She has lived in Homps since 2003 and she participated in several collective exhibitions there which were organised by the association Berkana from 2007 – 2010. Her artistic inquisitiveness led her to explore the disciplines of portraiture, still life, the nude and, more recently, the light and the mountainous vistas which the Minervois offers.  Her favourite medium is acrylic.  She now plays a key role in the life of the association running Le Coin d’Art, the contemporary art gallery in Olonzac, where she had an exhibition in 2016 and now she is presenting her most recent work.

 Jean-François Pesez lives close to nature and the soil.  A trip in the Amazon led him to seek out his real calling in life and gave a boost to his creativity.  He began working with clay and now creates pottery and sculpture in which the clay is given a coat of terra sigillata, fired and finally lightly smoked. His studio is based in Arles sur Tech, in Catalan country. He describes himself as a “cache-pot-tier d’art” which could perhaps be translated as an “artistic plant pot-ter” and he has created the concept of a plant pot holder in three pieces.  He has also shown before in the Coin d’Art (in 2016) and is now presenting his latest works in stoneware as well as small statues which are concealed in the plants, inspired by the Temples of Angkor Wat.

Posted in aquarelle, céramique, peinture, poterie

Coralie Agius et Jenny Baker

Coralie Agius a son atelier de poterie à Bize Minervois. Sa pratique de la poterie est un art de vivre. La terre, l’eau et le feu font naître la vie mais sont aussi la matière première de la démarche créative. L’artiste est très sensible au côté vivant des couleurs qui vibrent avec la lumière. Pour apprendre ce métier, elle a eu la chance au fil de ses rencontres d’intégrer deux ateliers. Le premier, à Vina del Mar au Chili, qui lui a permis de découvrir la vie, l’atmosphère d’un tel lieu.
Le second à Lyon où elle a appris l’art des émaux de cendres, la rigueur du métier et son long apprentissage.

Coralie Agius continue cette pratique millénaire qui n’utilise que l’essentiel. Voici comment elle décrit son activité créatrice : “je fabrique donc mes émaux à partir de cendres végétales. Ce sont les végétaux qui m’offrent les couleurs grâce aux minéraux qu’ils ont puisé durant leur vie. Rien ne dit ce que seront ces couleurs sans les avoir expérimentées. C’est un fin travail de recherche, d’équilibre entre les différents éléments qui de la cendre fait naître la couleur et la subtile alliance du feu, de la terre et de l’eau.”

Jenny Baker est née en Angleterre. Elle a étudié l’illustration et le graphisme  à Manchester avant de s’installer à Londres où elle a travaillé comme directrice artistique pendant cinq ans. Elle a aussi été illustratrice indépendante pour le Sunday Times. Elle s’est ensuite installée en Irlande où elle a enseigné les beaux arts et le dessin. C’est à cette époque qu’elle a travaillé comme peintre et illustratrice indépendante pour la série des Merlin de Margaret Mann.

Depuis 2009, elle n’enseigne plus et se consacre à la peinture de paysages et de thèmes botaniques en aquarelle, medium qu’elle trouve idéal pour dépeindre les lumières et les aspects visuels de ses sujets de prédilection. Elle a illustré l’ouvrage The Wines of the Languedoc-Roussillon publié en 2014 par  Wendy Gedney .Elle a également exposé à l’Ancienne Forge à Siran et à l’Ostal Caze à La Livinière. Pour son exposition au Coin d’Art à Olonzac, elle a sélectionné des scènes villageoises, la plupart locales.

 

**

Coralie Agius has her pottery workshop at Bize Minervois. Earth, water and fire are the basis of her creative process and she is very sensitive to colours which vibrate with light.  To learn her craft she had the chance, through various contacts, to work in two studios: Vina del Mar in Chile and Lyon where she learned glazing techniques, the discipline of the craft and undertook a long apprenticeship.  This is how she describes her creative work: « I make my glazes using vegetable ash.  These are the materials which offer me the colours of the minerals which have nourished them during their lives. There’s no way to tell what these colours will be unless you experiment! »

Jenny Baker was born in England.  She studied illustration and graphic design at Manchester College of Art and Design before moving to London to work as an art director in advertising for five years and to freelance for the Sunday Times as an illustrator. She later moved to Ireland and lectured in art and design. Since she retired from teaching in 2009 she has concentrated on landscape and botanical painting in watercolour, inspired mainly by the flora and landscape of the Minervois.  Her paintings are keenly observed but she strives to retain a painterly quality that exploits the characteristics of watercolour, a medium that she finds absolutely appropriate for the light qualities and visual aspects of her subjects.  For this exhibition at the Coin d’Art she has selected village scenes, mostly local.

Posted in céramique, gravure, pastel

Gérard Jan et John Sheppard

 

Gérard Jan, né en 1961 a étudié la gravure aux Beaux Arts de Toulouse de 1979 à 1985, dans l’atelier de René Izaure. Ce dernier lui a transmis d’une part les techniques de l’eau-forte  et de l’aquatinte qu’il combine volontiers, et d’autre part son goût pour les paysages méridionaux habités par les saules, les cyprès, les canisses, les collines et le vent.  Après avoir exercé le métier de taille-doucier et travaillé entre autre pour l’édition, il découvre le pastel dans les années 90 et poursuit parallèlement une recherche autour du monotype.

Depuis 2006, il multiplie les séjours en Italie où il se passionne pour la renaissance italienne à Florence et pour la Rome antique. « J’aime traduire cette impression de nonchalance palpable, propre au caractère méditerranéen. J’ai voyagé pour peindre, comme je peins pour voyager, sur les traces de Corot, Valenciennes et Piranèse. » Il ne cesse de revenir sur les vestiges du passé sur lesquels il porte un regard original.

John Sheppard, est arrivé en France en 1997 pour y vivre une existence plus tranquille. Il a commencé à travailler la céramique, avec l’intention de produire des poteries destinées à un usage quotidien : pichets, bols, assiettes. Au fil du temps, John s’est mis à réaliser des œuvres uniques sur commande, notamment pour célébrer des événements clés de la vie. Il s’est également mis à créer des œuvres destinées à être exposées.

Ces dernières années, le plaisir d’essayer de nouvelles idées et techniques l’a amené a travailler sur des finitions sans brillance soulignant le caractère et la couleur de l’argile. Ces pots ont tous été tournés, assemblés, engobés à la terre sigillée, cuits puis émaillés et recuits à 1030°C, et finalement  légèrement fumés et polis grâce à un processus de cirage à chaud. Plus récemment, après avoir expérimenté avec des ajouts sculptés à certaines de ses pièces tournées, il a décidé de travailler sur des œuvres purement sculpturales.

Posted in acrylique, aquarelle, céramique

Anne-Marie Piombo et Christine Spence

Anne-Marie Piombo a déjà exposé au Coin d’Art en 2016. Nous avons le grand plaisir de l’accueillir à nouveau.  Elle pratique la céramique avec passion depuis plus de 20 ans. En 1993, elle crée le marché des potiers de Sallèles d’Aude, puis celui de Gruissan, de St- Pierre-la-Mer et enfin celui de Narbonne. Grâce à ces initiatives, elle fait la connaissance de nombreux céramistes et fréquente les meilleurs ateliers.

Plus récemment, elle découvre le rakù, cette méthode de cuisson inventée au Japon au XVIème siècle et s’épanouit dans l’exploration de cette technique ancestrale ou « être » et « terre » se mêlent. Aujourd’hui elle l’enseigne dans son atelier de Narbonne.

Christine Spence a étudié au Collège d’Art de Hornsey en Angleterre. Elle a d’abord exercé le métier de graphiste pour une importante entreprise internationale à une époque où tous les effets visuels étaient réalisés à la main au marqueur. La progression s’est faite naturellement vers l’aquarelle qui était depuis toujours son medium préféré. Depuis, elle a exploré divers modes d’expression allant du dessin, à l’acrylique, à la peinture à l’huile et à des techniques mixtes.

Elle a été professeur d’art dans l’enseignement secondaire et supérieur dans le comté d’Hertfordshire avant de créer son propre atelier où elle peint et donne des cours. Elle passe désormais une grande part de son temps dans une cave à vin qu’elle a convertie et restaurée avec son mari en Languedoc et elle puise son inspiration dans les paysages, les gens et la culture de cette région. Les fleurs, les paysages, le portrait, les natures mortes, tout l’intéresse et lui permet de mettre en pratique son expérience et de transmettre son savoir-faire.

 

***

 

Anne-Marie Piombo showed her work at le Coin d’Art in 2016 and we are very pleased to be able to welcome her back again. She has been making ceramics with enthusiasm for the past 20 years.  In 1993 she set up the Potters’ Market in Sallèles d’Aude, then similar markets in Gruissan, St- Pierre-la-Mer et finally that in Narbonne. It is thanks to these initiatives that she has come to know many different potters and has been able to visit many excellent workshops.

More recently she has been working in raku, that style of pottery invented in Japan in the 16th century and has found fulfilment in the exploration of this ancient technique.  She also offers raku classes in her workshop in Narbonne.

Christine Spence studied at Hornsey College of Art in England.  Initially she worked as a a graphic designer for a large international company at a time when visual images were created by hand with marker pens.  She went on to work in watercolour which has always been her favourite medium and has continued to explore a variety of mediums from drawing to oils, acrylic and printmaking.

She worked as an art teacher in secondary schools and colleges in Hertfordshire before creating her own studio where she continues to paint and to run courses.  She spends a large part of each year in the Languedoc where she and her husband have converted a former wine cave.  She takes her inspiration from the landscapes, people and culture of the region. Everything interests her and enables her to put her artistic experience into practice and to communicate her skills.