Publié dans photographie, sculpture

Didier Simon et Patrick Perrot

affiche simon-perrot

Didier Simon est un enfant du pays marqué par la culture de la vigne. Il aime les vieux outils, les traditions et les coutumes de sa région. Il se définit comme un sculpteur qui recycle les outils perdus ou oubliés par le temps pour  leur donner une deuxième vie.

Il s’est ainsi constitué un  bestiaire original et amusant et laisse libre cours à son imagination et à sa créativité. Les  bateaux également sculptés à partir de pièces de récupération sont un autre thème de prédilection pour l’artiste : ils représentent la Méditerranée chère à son cœur, ainsi que sa passion pour les voyages et son désir d’évasion.

Patrick Perrot a deux passions : la photographie d’une part,  qui lui permet de saisir les lumières, impressions, images avec son appareil photo au cours de ses balades à la ville ou à la campagne. Le « travail du fil » d’autre part, sous diverses formes : macramé, tissage, broderie. Ses œuvres naissent de la rencontre de ces deux modes d’expression.

Il retravaille ses photos à l’ordinateur pour trouver un équilibre des formes, des couleurs… jusqu’à ce que « ça colle » pour la « photo-broderie ». « Chaque « toile » représente un moment vécu lors d’un voyage ou d’une balade… ». Le résultat final est une œuvre très originale, fruit d’un long et patient travail de synthèse .

Publié dans gravure, sculpture

Première expo 2017 !

Bernadette Couret-Gonzalez, infirmière en psychiatrie, a commencé à étudier le dessin et la peinture il y a plus de 25 ans dans divers ateliers, et tout particulièrement le dessin d’après modèle vivant. Elle a animé la section « académie de nu » pendant 12 ans à la MJC de Carcassonne.

Le hasard et diverses rencontres l’ont amenée à travailler l’argile, d’après modèle vivant à l’atelier Médiane à Perpignan. Sa curiosité l’a conduite à explorer d’autres techniques telles que le raku ou le pit-fire  à l’atelier du Mouton d’argile à Molandiers.

 

Olli Ristedt est né à Brêmes en Allemagne. Son métier de maître imprimeur l’a amené à beaucoup travailler pour les artistes de sa région, produisant affiches, cartes postales et catalogues.

En 1991, il s’est établi dans le sud de la France. Ayant toujours dessiné et peint en marge de son travail d’imprimeur, il a participé à diverses formations en dessin, gravure et peinture en Allemagne, au Maroc, ainsi qu’en France.

Il s’est toujours intéressé aux techniques de gravure, c’est pourquoi il a installé une presse dans son propre atelier à Capendu. Il a déjà exposé son travail en Allemagne et dans l’Aude.