Publié dans peinture, sculpture

Angèle Donjacour et Tony Cassius

Angèle Donjacour née en Hollande, a terminé ses études à l’Académie des Arts d’Amsterdam en 1985 et ses œuvres ont été exposées au musée d’Art moderne de la ville. Depuis 1995, elle s’est installée à Limoux dans l’Aude. La lumière du sud éclaire ses  paysages paisibles et méditatifs. Une atmosphère calme et sereine se dégage de ses toiles aux couleurs douces et délicates. Il lui arrive de peindre avec humour des palettes de couleurs et de formes sur des supports détournés tels que des planches à découper en bois.

Elle a participé à de nombreuses manifestations collectives régionales : Artistes à Suivre, Les Grands Chemins, L’Art dans le Ruisseau, Chemins des Artistes et exposé dans plusieurs galeries de renom en France et aux Pays-Bas.

Tony Cassius est installé dans l’Aude depuis 1974. Il a d’abord été peintre, mais aujourd’hui, il se consacre surtout à la sculpture. Ses matériaux de prédilection sont le bois et le fer. « Révéler le potentiel disponible de la matière, de l’ombre, de la lumière…Créer un dynamisme formel, fondé sur les tensions entre les opposés et les contraires…Côtoyer les possibles pour y définir un centre de gravité. Rassembler les conditions d’un équilibre », telle est l’ambition créatrice de l’artiste.

Il expose depuis quarante ans dans le sud de la France, mais aussi  en Allemagne, en Suisse, en Écosse, en Pologne. Il a également participé à de nombreuses manifestations collectives d’art contemporain.

Publié dans photographie, sculpture

Didier Simon et Patrick Perrot

affiche simon-perrot

Didier Simon est un enfant du pays marqué par la culture de la vigne. Il aime les vieux outils, les traditions et les coutumes de sa région. Il se définit comme un sculpteur qui recycle les outils perdus ou oubliés par le temps pour  leur donner une deuxième vie.

Il s’est ainsi constitué un  bestiaire original et amusant et laisse libre cours à son imagination et à sa créativité. Les  bateaux également sculptés à partir de pièces de récupération sont un autre thème de prédilection pour l’artiste : ils représentent la Méditerranée chère à son cœur, ainsi que sa passion pour les voyages et son désir d’évasion.

 

Patrick Perrot a deux passions : la photographie d’une part,  qui lui permet de saisir les lumières, impressions, images avec son appareil photo au cours de ses balades à la ville ou à la campagne. Le « travail du fil » d’autre part, sous diverses formes : macramé, tissage, broderie. Ses œuvres naissent de la rencontre de ces deux modes d’expression.

Il retravaille ses photos à l’ordinateur pour trouver un équilibre des formes, des couleurs… jusqu’à ce que « ça colle » pour la « photo-broderie ». « Chaque « toile » représente un moment vécu lors d’un voyage ou d’une balade… ». Le résultat final est une œuvre très originale, fruit d’un long et patient travail de synthèse .