Posted in découpages, dessin, expo collective, peinture, photographie, poterie, sculpture

Spécial jeunes artistes !

Appel aux amis du Coin d’Art

Bonjour ­à toutes et à tous !

Nous avons besoin de votre assistance pour trouver de jeunes artistes de  7 à 17 ans.  Nous voulons inviter ces jeunes artistes à présenter leurs œuvres lors d’une exposition collective qui aura lieu du vendredi 7 juin au mardi 18 juin.

Connaissez-vous des enfants qui pourraient être intéressés ?

Les jeunes pourront présenter 3 œuvres maximum dans le medium qui leur plait : peinture, pastel ou dessins (40×30 cm maximum) sculptures pâte à modeler, poteries, photos etc.

La réception des œuvres se fera le weekend du 1er et 2 juin 2019 ­à la galerie.

Le vernissage aura lieu le vendredi 7 juin à 18 heures.  Les frais de participation pour cette occasion sont de 5 euros (pour la collation et la publicité.)

Chaque artiste devra décider du prix de leurs œuvres, sachant que la galerie retiendra 10% du prix.

Merci de nous avertir le plus vite possible afin que nous puissions organiser cet événement unique !

 

Veuillez contacter le Coin d’Art par email (lecoindart@gmail.com) ou par téléphone 04 68 91 44 65 ou 04 68 91 32 25.

 

Christine Landais et Tricia Parker

 

Posted in art textile, broderie, découpages, sculpture

Jacques Saint-Martin

Jacques Saint-Martin, après une longue et riche carrière comme enseignant à l’Ecole des Beaux Arts de Tourcoing, réinvente l’art de la broderie grâce à une savante synthèse entre un art traditionnel qu’il maîtrise à merveille  et le traitement informatique de la forme. Il a aussi le talent de décrire avec clarté sa démarche esthétique.

 «  Dans mes œuvres, je tente de créer une dynamique vibratoire, par des zones de calme, d’autres de turbulence. Au fil de la réalisation, j’invente, je revisite, j’imbrique des points de broderie par plans multiples avec pour unique préoccupation de répondre aux problèmes posés à chaque instant. En un mot, j’encourage en permanence un « Chaos organisé » […] Je fais souvent appel à une certaine forme d’illusion entre les graphismes et les fonds peints et brodés pour inciter le spectateur à venir voir de plus près, je suscite ainsi une proximité physique, une lecture plus active et plus volontaire de l’œuvre et par là même une complicité entre ceux qui regardent et moi.Je crée des répétitions dans les formats et les dimensions, pour mettre en évidence l’effet sériel mais aussi pour contraindre l’œuvre en délimitant clairement sa surface d’expression.Les vibrations recherchées par les motifs souvent récurrents incitent l’œil à voyager dans la broderie sans pouvoir se figer sur une vision globale pourtant existante en premier contact. Il me semble par cela que plusieurs visites sont nécessaires à celui qui regarde, pour lui permettre de mémoriser l’œuvre et se l’approprier. »

Depuis 1987, Jacques Saint-Martin  a exposé ses œuvres dans de nombreux musées et galeries en France, mais aussi au Canada, en Allemagne,  en URSS  et aux U.S.A. Il vit actuellement en Ariège.